La fierté des Cévennes.

L’oignon doux a trouvé, dans les sols sableux, acides et peu argileux des Cévennes, un vrai terreau d’épanouissement. Semé en pépinières en février puis repiqué au cœur du printemps, l’oignon doux des Cévennes est cultivé en terrasses, dans des parcelles étroites et souvent accidentées. Sa récolte est effectuée, à la main, pendant l’été. Sous une robe nacrée, il cache un goût sucré et une texture fondante. Riche en oligo-éléments et minéraux, très bénéfique pour la santé, il accompagne nombre de plats concoctés par les restaurateurs du cru. Il ne vous reste plus qu’à pousser la porte de leur établissement.

L'oignons doux des Cévennes a été labellisé Site Remarquable du Goût et à ce titre, a rejoint les plus beau terroir de France.

Plus d'informations sur le site de la coopérative Origine Cévennes : www.oignon-doux-des-cevennes.fr

et le site Tourismegard


Le fromage traditionnel des Cévennes

C’est uniquement dans les montagnes cévenoles, que ce petit fromage au lait de chèvre, auréolé de l’Appellation d’Origine Protégée, est fabriqué. Et ce, depuis des siècles. Conçu à base de lait cru, il est moulé à la louche dans des faisselles, après que le lait a caillé.

Tourné, salé et démoulé à la main, il passe plusieurs mois en affinage, au contact de moisissures dites « nobles », qui lui confèrent saveur et rusticité.

L'arbre à pain des Cévennes

Nourriture de base des hommes et de leurs troupeaux au Moyen-Âge, la châtaigne est demeurée une valeur sûre de la production agricole cévenole. « L’arbre à pain », comme on l’appelle depuis presque toujours, en est même devenu l’emblème.

Consommée grillée, cuite à l’eau, sucrée ou salée, la châtaigne a partout sa place dans la tradition culinaire cévenole.

La Reine du Vigan

Les assauts de la modernité et l’apparition de variétés de fruits plus « rentables » n’ont pas eu raison de la Reinette du Vigan. Sous ses airs rustiques et sa peau fine grisâtre, parsemée de points rouges vermillon, ce fruit plusieurs fois centenaire exhale des saveurs authentiques et parfumées.

Acidulée, ferme et croquante à souhait, la belle se laisse facilement déguster sur le pouce, mais ne perd rien de ses qualités gustatives à la cuisson. Elle est récoltée à la transition de l’été et de l’automne et offre l’assurance d’une prometteuse conservation hivernale. Son jus de pomme est absolument délicieux.

Un miel fort en caractère

Les apiculteurs cévenols conçoivent et commercialisent des miels de toute première qualité, reconnus par le label IGP en 2015. L’arôme des fleurs de châtaigniers donne la typicité au miel des Cévennes, très prisé par les amateurs de miel au goût corsé.

Ce miel s’utilise très bien en cuisine.

Des couleurs et des arômes méditerranéens

Les viticulteurs des Cévennes profitent du climat à la fois ensoleillé et frais la nuit pour produire des vins riches en couleur. Deux appellations sont présentes, les AOP Languedoc et Les Terrasses du Larzac.

En rouge, on retrouve principalement les fameux cépages languedociens grenache, syrah et mourvèdre et les blancs sont caractérisés par les cépages grenaches, bourboulenc, roussanne, marsanne et viognier.