Villages

Mairie

30750 TREVES

Tél : +33 (0)4 67 82 72 90

Fax : +33 (0)4 67 82 74 31

Contactez Trèves

Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un robot

Trèves, traversé par le Trévezel au débouché de ses gorges, est un village à cheval sur la partie cévenole, avec la vallée granitique de la Dourbie, la rive gauche schisteuse du Trévezel et la partie caussenarde calcaire, avec la rive droite du Trévezel, le Causse Bégon à l'ouest et le Causse Noir au nord.
Une riche architecture témoigne d'un passé prospère dû à une situation carrefour propice aux échanges commerciaux.
Actuellement, le village est tourné vers le tourisme, profitant encore de cette situation géographique favorable et de paysages grandioses.
Comme sur tous les causses, l'activité agricole est bien présente, avec la culture des céréales et l'élevage principalement ovin pour la production du Roquefort, proche.

Descriptif

Hier et aujourd’hui…
Trèves est situé au cœur des gorges du Trévezel, au pied du Causse Bégon et du Causse Noir. Ses origines sont fort anciennes comme en témoignent le vieux pont, les ruelles médiévales, l’église romane…
Trèves est aussi ancien chef-lieu de canton du département du Gard. Son existence a été longtemps liée à la mine de plomb-zinc de Villemagne, exploitée avant la Seconde Guerre mondiale par une société britannique, et qui a périclité dans les années 30. Trèves a aussi longtemps été lié à la fabrication de fromages par la société des caves réunies fondée en 1874. Suite au rachat des caves par la confédération Roquefort, ces caves ont été fermées dans les années 1925. Le village de Trèves a encore l’appellation AOC Bleu des Causses.
Remontons dans le temps. Trèves faisait partie de la viguerie du Vigan et Meyrueis, et du diocèse de Nîmes (plus tard d'Alais), archiprêtré de Meyrueis. Trèves ne figure pas dans le dénombrement de 1384, mais on le trouve dans la répartition de 1435 avec Revens pour annexe. La somme à laquelle ces deux lieux sont imposés ensemble indique qu'ils ne durent être comptés, en 1384, que pour trois feux.
On trouve sur cette commune les ruines d'un château connu sous le nom de Saint-Firmin et une grotte également appelée Saint-Firmin. D'après M. Rivoire (Statistiques du Gard, tome II), on y aurait découvert des inscriptions antiques.

Sur la route de la laine qui reliait Meyrueis à Lodève, le village bénéficia, sous le roi Charles V, du droit de circuler et de commercer librement, ce qui contribua à son développement économique autour du bois et de l'industrie du chanvre.

Points d'intérêts :


Trèves est une plaque tournante touristique. Ce village possède de nombreuses curiosités : ruelles médiévales, pont ancien, fontaine en pierre de taille, église romane, plan d'eau, rocher du regard ...

Le visiteur peut également découvrir un patrimoine naturel à couper le souffle : gorges du Trévezel et canyons, falaises dolomitiques, arboretum de Canayère, grottes et avens appréciés des spéléologues, nombreux panoramas, et dans un rayon de 60 kilomètres, de multiples curiosités : Dargilan, Bramabiau, Aven Armand, Mont Aigoual, Cirque de Navacelles, les cités templières du Larzac, le viaduc de Millau etc…
Le vieux pont, la Maison de l'octroi
Datant de la construction de l'ancienne voie romaine, le pont dit "romain" permettait de franchir le Trévezel. Un octroi fut instauré à la sortie du pont pour entrer dans le village. On remarquera aussi une croix du XVIIe siècle qui surmonte le parapet.

La place et son église
Centre de vie et d'animation, la place est un lieu privilégié de rencontres. Les cloches de l'église romane (déjà là en 1244), qui renferme un remarquable retable, des vitraux rénovés ainsi que deux nouveaux vitraux créés par l’artiste verrier, Mr Claude Baillon, rythment la vie de la population. On pourra également admirer la croix (1875), se désaltérer dans l'eau limpide de la fontaine octogonale (XVIIe-XIXe siècle), et les soirs d'été, jouer à la pétanque traditionnelle.

Le pétassou
Tous les ans, le premier week-end de février pour la Saint-Blaise, patron de la paroisse, se tient une grande manifestation populaire de tradition immémoriale avec apparition dans le village du personnage carnavalesque le Pétassou. Son costume est fait de morceaux de tissus multicolores : les pétas. La tradition voulait que l'on brûlât Pétassou à la fin des réjouissances symbolisant ainsi la mort de l'hiver et la naissance du renouveau.

Camping le Trévezel
Entre Causses et Cévennes, à deux pas du Mont Aigoual, venez découvrir notre camping familial, calme et ombragé, au cœur du village pittoresque de Trèves, ouvert de paques à Toussaint. Le camping vous accueille sur 40 emplacements dans un environnement diversifié pour les adeptes de la vie en plein air dans une nature sauvage et préservée.

Activités et loisirs
Le village de Trèves est traversé par le Trévezel offrant la possibilité de baignade et de pêche à la truite. Point de départ de nombreux sentiers de randonnées, de sentiers d’interprétation, VTT, canyoning, grottes… Terrain de tennis, aire de jeux, aire de pique-nique et plan d’eau vous attendent.

Pour des renseignements touristiques, l'Office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes, Maison de l'Aigoual, est à votre disposition.



Caractéristiques

Langues de visite
  • Français
Services
  • Animaux acceptés