Villages

Mairie

30124 PEYROLLES

Tél : +33 4 66 85 13 01

Fax : +33 (0)4 66 85 13 01

Contactez Peyrolles

Veuillez confirmer que vous n'êtes pas un robot
Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par le PETR Causses et Cévennes pour la finalité suivante : demande de contact et suivi de la mise en relation. Le destinataire de ces données est le Prestataire que vous souhaitez contacter. La durée de conservation des données est de 3 ans maximum après le dernier contact. Conformément à la loi Informatique et Libertés et au règlement général sur la protection des données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d'opposition, de limitation du traitement, de portabilité. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : PETR Causses et Cévennes, avenue du Sergent Triaire, 30120 Le Vigan ou tourisme@sudcevennes.com. En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles.

L'automobiliste qui emprunte la départementale 907 arrive sur le territoire de Peyrolles après avoir traversé le tunnel. Les mas disséminés de ce village sans noyau central sont généralement situés à mi-pente dans les divers "valats" qui alimentent le Gardon.
L'étymologie la plus communément admise serait liée à la situation du village, au fond d'un chaudron, "periol" ; l'autre, peut-être plus défendable linguistiquement, en ferait un dérivé de l'occitan "peyre".

Descriptif

L'automobiliste qui emprunte la départementale 907 arrive sur le territoire de Peyrolles après avoir traversé le tunnel. Les mas disséminés de ce village sans noyau central sont généralement situés à mi-pente dans les divers "valats" qui alimentent le Gardon.

L'étymologie la plus communément admise serait liée à la situation du village, au fond d'un chaudron, "periol" ; l'autre, peut-être plus défendable linguistiquement, en ferait un dérivé de l'occitan "peyre".

Le chemin carrossable et très ancien qui reliait St-Jean du Gard à St-André de Valborgne, contournait le piton abrupt sous lequel est creusé le tunnel, montait à flanc de rocher vers le village, puis redescendait dans le lit du Gardon qu'il franchissait au pont de l'Arénas avant de se diriger vers Bussas.

Pendant la guerre des Camisards, Peyrolles eut à subir le calvaire ordinaire de ce genre de conflit. D'autant plus que le territoire de la paroisse constituait un passage obligé pour de nombreux itinéraires camisards.

De 1847 à 1880, la population atteignit les 170 habitants.
Touché par la désertification, Peyrolles vit peu à peu sa population se réduire. Depuis quelques années, la situation paraît lentement s'inverser. A partir de 1970, bien des maisons abandonnées ont repris vie, devenant pour la plupart des résidences secondaires.

Points d'intérêts :


Ces dernières années, la commune de Peyrolles a entrepris un grand chantier de réhabilitation des barrages hydrauliques à Valescure (vallée obscure), opération à long terme, s'inscrivant dans le cadre d'un projet pilote mené par divers partenaires institutionnels et scientifiques.

Son temple/église du 12e siècle, à la grandeur du village! un coin de paradis...

Pour des renseignements touristiques, l'Office de tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes à St André de Valborgne, est à votre disposition.
Formulaire de contact

Caractéristiques

Langues de visite
  • Français