Présentation

Conférence jouée / Dominique Paquet
Manières de table et du monde
Ou comment se tenir à la table du roi...

Norbert Élias dans La Civilisation des mœurs nous enseigne ce qui est à l'origine des mœurs de table : la courtoisie, la civilité et la civilisation. A la fin du XVIIIe siècle, les manières de table et le savoir-vivre sont acquis par les classes dirigeantes et se généralisent peu à peu à la société tout entière, bientôt civilisée. L'importance de l'hygiène, les manifestations de considération qu'implique une société digne deviennent une nécessité. Comment se tenir à table à la Cour sans passer pour un malotru, un grossier, un butor, un faquin, un fâcheux ? Tels sont les buts de cette conférence jouée qui distillera tous les gestes du raffinement pour dîner à la table des monarques.

Valleraugue Foyer rural
Samedi 3 août
18 heures




Dixième édition / 2024

Dix années de rencontres, débats, conférences, concerts, spectacles, lectures à voix haute, joies et découvertes mêlées, au diapason exigeant d’une lourde référence, celle du Siècle des Lumières !
Consultez le programme en PDF.

Voici venu le temps de fêter notre dixième anniversaire !
Le Siècle des Lumières ...
Nous avons sans cesse rendu-compte de son rayonnement, abordé les enjeux d’alors, souligné son actualité persistante sur les chemins des tolérances, de l’universalisme et de l’humanisme.
Une centaine d’intervenants, hommes et femmes souvent à parité, artistes, écrivains, universitaires, musiciens, comédiens, escrimeurs, dramaturges, chanteuses lyriques, conteuses, sont venus partager leurs recherches, animer des débats, offrir leur temps et leur savoir-faire, enchanter nos émotions, et honorer cette manifestation de leurs ponctuations singulières et de leurs créations diverses.
Cette année, nous aborderons ce que l’on peut trouver à la marge du siècle, en suivant les lignes de fuite et les contradictions, Les échappées de l’époque, les populations négligées, fugitives en cavale, libres de couleur et esclaves affranchis, brigands, galériens évadés, et cela dans l’Europe des Lumières, chère à l’historienne Monique Cottret, dans une société où le droit de croire (ou non...), cher à Patrick Cabanel, reste une lutte de tous les instants, ou encore la nécessaire dénonciation des conflits actuels, essentielle au philosophe Frédéric Gros, s’impose. Avec de nombreux autres auteurs, créateurs et personnalités, tous trois honoreront le festival de leur venue.

Langues parlées :
Français

Tarifs / ouverture

Tarifs

Accès libre.

Ouverture

Samedi 3 août 2024 de 18h à 19h30.

Suggestions