Présentation

La peau du Tambour
Texte d’Alain Bellet
« Les tambours scandent, d’être enfin, d’être libre, d’être soi... Avec la peau de la couleur qu’elle est.
La peau sans les coups et le fouet... »

Musique
et chants enregistrés
Herr Unser Herrscher
Pierre Akendengué
Hugues de Courson

La traite et les combats pour l’abolition
Si l’histoire de l’esclavage remonte à l’antiquité avec les traites orientale et infra-africaine, à l’origine, la traite atlantique suivra de près la colonisation des territoires et l’échec du travail forcé imposé aux indiens. En quatre-vingt-dix ans, plus de douze millions d’Africains seront embarqués de force sur plus de mille-sept-cents navires négriers vers l’Amérique du nord, les Caraïbes, le Brésil. La demande en sucre oblige une main d’œuvre gratuite et docile. La recherche maximale du profit conduira la France a développer l’esclavage et à le gérer sans état d’âme. Si la plupart des penseurs des Lumières souhaite l’abolition, elle ne sera votée qu’en 1794 par la Convention nationale, suivant la mobilisation de la Société des Amis des Noirs et la grande révolte de Saint-Domingue. En 1802, le Premier Consul rétablira l’esclavage dans les colonies et l’’abolition sera actée par la Seconde République en 1848.


Dixième édition / 2024

Dix années de rencontres, débats, conférences, concerts, spectacles, lectures à voix haute, joies et découvertes mêlées, au diapason exigeant d’une lourde référence, celle du Siècle des Lumières !
Consultez le programme en PDF.

Voici venu le temps de fêter notre dixième anniversaire !
Le Siècle des Lumières ...
Nous avons sans cesse rendu-compte de son rayonnement, abordé les enjeux d’alors, souligné son actualité persistante sur les chemins des tolérances, de l’universalisme et de l’humanisme.
Une centaine d’intervenants, hommes et femmes souvent à parité, artistes, écrivains, universitaires, musiciens, comédiens, escrimeurs, dramaturges, chanteuses lyriques, conteuses, sont venus partager leurs recherches, animer des débats, offrir leur temps et leur savoir-faire, enchanter nos émotions, et honorer cette manifestation de leurs ponctuations singulières et de leurs créations diverses.
Cette année, nous aborderons ce que l’on peut trouver à la marge du siècle, en suivant les lignes de fuite et les contradictions, Les échappées de l’époque, les populations négligées, fugitives en cavale, libres de couleur et esclaves affranchis, brigands, galériens évadés, et cela dans l’Europe des Lumières, chère à l’historienne Monique Cottret, dans une société où le droit de croire (ou non...), cher à Patrick Cabanel, reste une lutte de tous les instants, ou encore la nécessaire dénonciation des conflits actuels, essentielle au philosophe Frédéric Gros, s’impose. Avec de nombreux autres auteurs, créateurs et personnalités, tous trois honoreront le festival de leur venue.

Langues parlées :
Français

Tarifs / ouverture

Tarifs

Gratuit. 4€.

Ouverture

Vendredi 9 août 2024 de 16h à 17h30.