Présentation

Malgré les stéréotypes de genre (...), les femmes du peuple sont loin de se confiner au seul cadre domestique. Mettre en lumière (...) leurs interactions dans la ville, c’est restituer le rôle actif, et non minoritaire, qu’elles ont joué à Montpellier.

« Je crois que le reliquat, c’est tout ce qui est resté en déshérence, et ce qui est resté en déshérence est toujours important. »
Arlette Farge

Conférence / Claire Huet
Les Montpelliéraines du XVIIIème siècle
Doctorante en Histoire moderne, Université d’Aix-Marseille
Dans le cadre d’une thèse d’histoire, Claire Huet travaille sur les pratiques de crédit et d’investissement des femmes du menu peuple à Montpellier et Marseille au XVIIIe siècle.

Dans le cadre d’une thèse d’histoire, Claire Huet travaille sur les pratiques de crédit et d’investissement des femmes du menu peuple à Montpellier et Marseille au XVIIIe siècle.

Malgré les stéréotypes de genre et les dispositions d’un droit romain contraignant à l’égard du « deuxième sexe », les femmes du peuple sont loin de se confiner au seul cadre domestique. Mettre en lumière leur travail, leurs stratégies de (sur-)vie et leurs interactions dans la ville, c’est restituer le rôle actif, et non minoritaire, qu’elles ont joué à Montpellier.

Valleraugue
Cour de l’école élémentaire
Mercredi 31 juillet
18 heures 30



Dixième édition / 2024

Dix années de rencontres, débats, conférences, concerts, spectacles, lectures à voix haute, joies et découvertes mêlées, au diapason exigeant d’une lourde référence, celle du Siècle des Lumières !
Consultez le programme en PDF.

Voici venu le temps de fêter notre dixième anniversaire !
Le Siècle des Lumières ...
Nous avons sans cesse rendu-compte de son rayonnement, abordé les enjeux d’alors, souligné son actualité persistante sur les chemins des tolérances, de l’universalisme et de l’humanisme.
Une centaine d’intervenants, hommes et femmes souvent à parité, artistes, écrivains, universitaires, musiciens, comédiens, escrimeurs, dramaturges, chanteuses lyriques, conteuses, sont venus partager leurs recherches, animer des débats, offrir leur temps et leur savoir-faire, enchanter nos émotions, et honorer cette manifestation de leurs ponctuations singulières et de leurs créations diverses.
Cette année, nous aborderons ce que l’on peut trouver à la marge du siècle, en suivant les lignes de fuite et les contradictions, Les échappées de l’époque, les populations négligées, fugitives en cavale, libres de couleur et esclaves affranchis, brigands, galériens évadés, et cela dans l’Europe des Lumières, chère à l’historienne Monique Cottret, dans une société où le droit de croire (ou non...), cher à Patrick Cabanel, reste une lutte de tous les instants, ou encore la nécessaire dénonciation des conflits actuels, essentielle au philosophe Frédéric Gros, s’impose. Avec de nombreux autres auteurs, créateurs et personnalités, tous trois honoreront le festival de leur venue.

Langues parlées :
Français

Tarifs / ouverture

Tarifs

Gratuit.

Ouverture

Mercredi 31 juillet 2024 de 18h30 à 19h30.

Suggestions